C'est drôle...

Publié le par Christiane

 

on dirait que la journaliste Paulina Jonquères d'Oriola

a pensé à moi et à ... certaines d'entre vous ...

 

"A moins que vous ne soyez partie en retraite dans le Larzac, vous le savez : aujourd’hui, c’est la Saint-Valentin. Avec ses cœurs en veux-tu en voilà et son lot de blablas, nous sommes  nombreuses à détester  cette fête « commerciale ». N’empêche que...

...on s’était toujours jurées qu’on ne tomberait pas dans le panneau de la Saint Valentin. Pas envie non plus d’être un pigeon et de se faire déplumer en optant pour le repas aux chandelles dans un resto qui a triplé le prix de son menu.

Pourtant, contrairement aux idées reçues, la Saint-Valentin est une fête religieuse qui remonte jusque dans l’Antiquité. Et pour ceux que cette journée rase au plus haut point, voilà quelques anecdotes cocasses qui pourraient vous inspirer. Dans la Rome antique, la Saint-Valentin était la fête de la fertilité. Les prêtres sacrifiaient des chèvres, et après s’être enivrés de vin (ils savaient se faire plaisir), ils couraient à moitié nus dans les rues et touchaient les passants, un morceau de peau de chèvre à la main. Les jeunes femmes se pressaient autour d’eux car leur contact était censé les rendre plus fertiles et favoriser l’accouchement. Des petits filous ces prêtres…

Plus surprenant encore, la Saint Valentin est devenue plus tard la fête des célibataires ! Les vierges –pas trop- effarouchées se cachaient dans les buissons autour des villages, et les hommes célibataires allaient les trouver. Les couples ainsi formés devaient se marier dans l’année. Autant dire qu’il valait mieux faire bonne pioche dans la pénombre. Ce n’est qu’au XIVe siècle que la Saint-Valentin est devenue une fête courtoise. Les amoureux s’envoyaient des billets doux et des poèmes....

Au fil des siècles, la Saint-Valentin est devenue –aussi- une fête commerciale, un business fleurissant qui écœure certaines tant il dégouline parfois de niaiserie....

Les petites attentions ne sont pas réservées au 14 février, et célébrer la Saint-Valentin ne doit pas relever du simple conformisme. Et si vous êtes une irréductible, sachez que vous n’êtes pas obligée de vous convertir !"

 

et bien hier soir quand je suis rentrée de mon après-midi patchwork,

j'ai trouvé ceci en situation :

 

2012_02_14.JPG

 

 

"Valentin" (défense de rire) avait frappé !

 

smiley-coeur.gif

 

et on dit quoi maintenant... Bonne Saint Valentin pardi !


20898164.gif

Commenter cet article

becassine 14/02/2012 22:24


Et... On dit : " merci mon chéri que j'aime !!"


Bonne soirée... Bonne nuit... Bisous... Liliane

Germaine Bichette 14/02/2012 21:17


ça mange pas de pain.... et ça donne du bonheur alors pourquoi de priver ?????

souricette 14/02/2012 15:51


ça pour dégouliner de niaiserie, ça dégouline ! hihi Je n'aime pas les cadeaux obligés, et ça ne me dérange pas que mon "Valentin" ne m'offre rien. Quand je vois ces messieurs passer en caisse
avec un ensemble soutif+string pour offrir à madame je trouve ça pathétique ! :-)) Bonne journée Christiane (PS belles roses !)

mimi 14/02/2012 15:29


QUE c'est BEAU L'AMOUR ! bravo valentin


bisous


mimi

claire 14/02/2012 11:37


Ben, moi je lui ai offert des verres pour le café (vu dans une pub, il aimait bien) et lui des ciseaux à herbes (ciboulettes...) la saint-valentin, autant que cela serve !


mais ton bouquet est magnifique; Qu'il est gentil !!