découvertes...

Publié le par Christiane

à l'occasion d'une plongée au fond de cartons...

des pages sorties d'un classeur, très poussiéreuses, tachées voire sales...

 

 

2011_06_302.JPG

 

 

2011_06_301.JPG

 

 

2011_06_303.JPG

 

 

2011_06_305.JPG

 

 

2011_06_304.JPG

il s'agit des travaux d'écolière de ma mère, datés de 1933 à 1935...

elle avait entre 10 et 12 ans !

elle n'a jamais pensé que je pourrais faire quelques bricoles et avait donc gardé mes oeuvres au même âge... il n'y a pas photo ! et en plus j'avais horreur de ça !

2011_06_306.JPG

2011_06_307-copie-1.JPG

 

le clou de cette collection : une chemise d'homme d'à peine 20 cm de hauteur...

 


2011-5155.JPG

 

impossible de vous montrer la finesse des points..

je me demande d'ailleurs quelle taille d'aiguille était utilisée...


2011_06_308.JPG

et partout des coutures anglaises !

 

 

   et maintenant ...ete2.gif

 

bonnes vacances à celles qui en prennent !

Publié dans meli-melo

Commenter cet article

Genmanou 11/07/2011 22:54



Garde bien tous ces trésors... leur valeur (sentimentale ) est inestimable !


Quant à tes oeuvres d'enfant, je trouve que tu te débrouillais déjà très bien !



becassine 06/07/2011 09:14



Ca, ce sont de véritables trésors !!  Aussi bien ses broderies que les tiennes ! Tu as dû être très émue en découvrant tout ça ! Donc, si je comprends bien c'est vrai que les chiens ne font
pas des chats ! Tu as de qui tenir !! Encore merci de nous faire partager tes trésors ! Bonne journée bisous Liliane



thalia 02/07/2011 16:52



J'imagine ton émotion à retrouver tout cela, et en plus les ouvrages de ta maman sont impeccables. Mais il n'y a aucune raison d'avoir honte de tes broderies au même âge, elle devait déjà avoir
une longue pratique.


Bisous



Paulette 01/07/2011 23:24



C'est émouvant tous ces jolis souvenirs.


C'est vrai qu'on voit la différence entre les ouvrages de la maman et de la fille... mais tu te débrouillais bien quand même !



Germaine Bichette 01/07/2011 11:56



Comme toi, jamais ma maman ne serait imaginée qu'aujourd'hui, je passerai des heures sur une broderie.... j'avais horreur de ça, quand j'étais mouflette, et je comprends ton émotion de retrouver
ces trésors. Gros bisous